L’exemple de Jacob (1)

“Jacob dit à Siméon et à Lévi : Vous m’avez porté malheur…” Gn 34. 30

Elever des enfants est une responsabilité importante.

Jacob était-il à la hauteur de son rôle de père ? On peut en douter. Il savait que ses enfants étaient portés à la violence, mais il préférait rester passif face à leur conduite.

Quand ses deux aînés se vengent du viol de leur soeur Dinah en massacrant tous les hommes de la ville de Sichem, Jacob réagit en leur disant : “Vous avez attiré le malheur sur moi en me rendant odieux aux habitants du pays… ils se rassembleront contre moi, ils m’attaqueront, et je disparaîtrai, moi et ma maison” (Gn 34. 30).

Remarquez le nombre de fois où il mentionne “je” et “moi” !

Or quelle avait été la réaction de Jacob en apprenant que son unique fille avait été violée et demeurait séquestrée dans la maison de son agresseur ?Jacob semblait ne penser qu’à lui-même. Est-il étonnant de voir ses fils ensuite se comporter comme lui?

Juda déclare à ses frères, au sujet de Joseph dont ils veulent se débarrasser : “Quel intérêt est-ce que nous avons à tuer notre frère et à cacher sa mort ? Il vaut mieux le vendre aux Ismaélites…” (Gn 37. 26-27).

Et Siméon de dire un peu plus tard : “L’enfant n’est plus là. Et moi, qu’est-ce que je vais devenir maintenant ?” (v. 30). Tel père tel fils, ne croyez-vous pas?

Qu’apprendre de l’exemple de Jacob ?

1- que nous ne pouvons pas demeurer passifs face au comportement de nos enfants. Sinon nous risquons de saper leur confiance en eux-mêmes, et les rendre aigris et rebelles.

Elever des enfants sans s’intéresser à eux équivaut à s’imaginer faire preuve de foi sans les oeuvres qui la prouvent (Jc 2. 14).

2- que nous devons les observer, apprendre à connaître leurs inclinations, être au courant de leurs fréquentations, comprendre l’influence que la société peut avoir sur eux.

Si avoir des enfants est une bénédiction divine (Ps 127. 3), ne négligeons pas de leur prouver que chaque aspect de leur vie nous intéresse!

Jésus revient

Laisser un commentaire