“Pierre était donc en prison, mais la prière ardente de l’Eglise montait sans relâche vers Dieu à son intention.” Ac 12. 5

Le roi Hérode avait exécuté l’apôtre Jacques et arrêté Pierre, avec l’intention de le décapiter le jour anniversaire de la mort de Jésus. Il avait aussi donné l’ordre à seize soldats d’élite de le garder, précisant que s’il leur échappait, ils mourraient.

Que pouvaient faire les membres de l’Eglise ? Prier comme ils n’avaient encore jamais prié !

Ils ne sont pas descendus dans la rue pour protester contre l’arrestation de Pierre, ils n’ont pas non plus préparé un bel enterrement pour le futur supplicié. Ils ont prié avec ferveur et sans relâche.

Des heures durant. En pleurant, criant à Dieu, L’implorant les mains levées vers le ciel, frappant le sol de leurs poings, récitant toutes les promesses divines de protection et de délivrance, chantant des psaumes, déchirant leurs vêtements… tout ce que leur ferveur leur dictait de faire.

Et nous, nous prions bien sagement, les yeux clos, les mains doucement tournées vers le Père, sans trop élever la voix, n’est-ce pas ?

Quand Moïse a intercédé pour le peuple, après l’épisode du veau d’or, alors que Dieu avait résolu de les détruire, la passion et l’émotion étranglaient sa voix alors qu’il rappelait à Dieu Ses promesses (Ex 32. 11-13).

Quand Abraham apprit que Dieu allait détruire les villes de Sodome et Gomorrhe, il ne s’est pas précipité pour les avertir du désastre annoncé. Il s’est tenu près de Dieu et a marchandé avec Lui, pour essayer de détourner la colère divine.

Si nous pensons à nos amis, nos collègues, les membres de nos familles qui n’ont pas encore compris combien Père les aimait, sommes-nous aussi passionnés dans nos prières ?

Dieu ne nous demande pas de prêcher sans cesse, de témoigner sans cesse, de chanter sans cesse, mais Il nous demande de prier sans cesse (1 Th 5. 17).

Aucune autre activité spirituelle ne garantit autant de résultats que la prière (Mt 18. 19).

Posez-vous la question aujourd’hui : priez-vous assez pour le salut de ceux que vous connaissez ?

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *