“Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas rancune envers les membres de ton peuple, mais tu aimeras ton prochain comme toi-même.” Lv 19. 18

L’enfant, dans une cour de récréation ou dans le jardin public, entend parfois un de ses parents lui dire, suite à une dispute anodine qui suscite les pleurs et la rage : “Ne te laisse pas faire !”

Plus tard, l’adolescent entendra : “Tu ne dois pas te laisser marcher sur les pieds !”

Autant de consignes qui finissent par encourager tous les désirs de vengeance pouvant surgir d’un quotidien mouvementé. À chaque étape de notre vie, nous subissons des coups et des blessures souvent injustes.

C’est alors que notre idéal de justice est en berne. Ce poison peut envenimer les choses longtemps parce qu’il est souvent difficile de se venger. Sans soulagement, nous pouvons rester dans l’aigreur et la rancune pendant des années.

Est-ce une solution ? En nous vengeant d’une trahison ou d’une humiliation, nous pensons restaurer notre propre image et redevenir maîtres du jeu.

Hélas, la vengeance est une justice sauvage, comme le disait le philosophe du XVIe siècle Francis Bacon.

Le psychanalyste Gérard Bonnet insiste aujourd’hui : “Se venger pour survivre, c’est une maladie, une névrose dont il faut guérir.”

De fait, le besoin de se venger entraîne la mise en place d’un programme destructeur qui fait appel à ce qui est le plus sale et le plus vil au fond de chaque personne.

L’apôtre Paul évoque la colère, laquelle est souvent proche de la vengeance, et à ce propos, il recommande. : “Que le soleil ne se couche pas sur votre colère. Ne donnez pas accès au diable.”

La vengeance est la colère des faibles.

Gérard Bonnet signale encore : “Au lieu de la vengeance, il faut avoir pitié de la personne qui vous a fait du mal. Celui qui pardonne met à mal l’autre parce qu’il le prive du mal qu’il voulait infliger.

C’est ainsi que les premiers martyrs chrétiens ont eu raison de l’Empire le plus puissant du monde.” Cette analyse inattendue vaut témoignage !

1 réponse
  1. Atsu
    Atsu dit :

    Merci beaucoup. C’est très édifiant vos publications et elles sauvent énormément de vies. Vos publications dépeuplent l’enfer pour peupler le Royaume du Père qui est notre Royaume à nous aussi puis que nous sommes des rois, Dieu nous a fait fils et rois dans son Royaume.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *