“Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.” Mt 21.22

Imaginez que vos voisins soient horribles : ils ne cessent de vous rendre la vie difficile, font du bruit tard le soir pour vous empêcher de dormir, font des commentaires désobligeants chaque fois que vous passez près d’eux…etc.

Penserez-vous à prier pour eux afin qu’ils découvrent le salut en Christ ? Ou direz-vous, comme David : “Répands sur eux ta fureur, et que l’ardeur de ta colère les atteigne !” (Ps 69. 25) ?

Aurez-vous peur, si vous priez que Dieu les bénisse, de voir la réalisation de vos prières dans leur vie ?

Jonas, quand Dieu l’envoya prêcher aux habitants de Ninive, était tellement sûr de l’efficacité de leurs prières de repentance, qu’il préféra s’enfuir dans la direction opposée!

Il ne voulait pas être témoin du pardon divin. Par contre Jésus, sur la croix, s’écria : “Père pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font” (Lc 23. 34).

Qui étaient-ils ? Ses tortionnaires romains, Ses accusateurs juifs, les passants qui se moquaient de Lui, les soldats qui se partageaient Ses vêtements, les badauds qui se réjouissaient du spectacle.

Sa prière fut-elle efficace ? Nous lisons : “Le centenier, à la vue de ce qui était arrivé, glorifia Dieu et dit : réellement cet homme était juste” (Lc 23. 47).

Matthieu ajoute “Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, voyant le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande crainte et dirent : Il était vraiment le Fils de Dieu” (Mt 26. 54).

Jésus était souvent “ému de compassion”. Aussi pouvait-Il prier pour les autres, ceux qui avaient besoin d’être sauvés par sa grâce.

Peut-être devons-nous demander au Père de remplir notre coeur de compassion, afin que nous puissions prier des prières efficaces qui déboucheront sur le salut d’âmes perdues.

Si Jésus l’a fait, nous devons faire de même au lieu de fuir loin d’eux, comme Jonas !

Compassion et prière vont souvent de pair, ne l’oublions pas !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *