Articles

“Je vous ai appelés amis…” Jn 15. 15

La troisième condition nécessaire pour devenir l’ami de Dieu est l’honnêteté. Dieu ne s’attend pas à ce que vous deveniez parfait, mais Il s’attend à ce que vous soyez toujours honnête avec Lui.

Si la perfection était nécessaire, personne ne deviendrait Son ami!

Dans la Bible, les amis de Dieu étaient toujours honnêtes envers Lui quant à leurs émotions, même au point de se plaindre ou de discuter avec Lui !

Pourtant Dieu acceptait cela naturellement, l’encourageait même. Dieu a écouté avec grande patience David l’accuser de ne pas être juste, de l’abandonner ou de le trahir !

Dieu n’a pas réduit Jérémie en cendres, lorsque celui-ci l’accusa de s’être moqué de lui !

Job a exprimé toute son amertume devant Dieu qui en fait l’a félicité d’avoir été honnête, tandis qu’Il a condamné ses amis pour avoir manqué de droiture.

“Vous n’avez pas parlé de Moi avec droiture, comme l’a fait mon ami Job… mon ami Job priera pour vous et J’exaucerai sa prière” (Jb 42. 7-8 LM).

Pour devenir l’ami du Père, vous devez partager avec Lui vos vraies émotions et pensées, pas ce qui vous semble “religieusement correct” !

Tant que vous ne comprendrez pas que le Père se sert de tout dans votre vie pour votre bien, vous conserverez de l’amertume à Son égard dans votre coeur ;

vous vous plaindrez de votre apparence physique, de votre couleur de peau, de votre nationalité, de votre milieu social, de votre passé, de vos blessures morales, en fait de tout ce que vous aimeriez changer en vous si vous étiez Dieu !

Lui exposer toute votre amertume est le début de la guérison.

N’est-ce pas encourageant de se rendre compte que les amis du Père étaient très semblables à nous-mêmes !

Au lieu de cacher leurs vrais sentiments derrière des clichés religieux, ils les Lui déclaraient ouvertement. Les exprimer ainsi prouve un degré supérieur d’intimité avec Lui !

“Je vous ai appelés amis…” Jn 15. 15

Pour devenir l’ami de Dieu, il faut également penser sans cesse à Ses paroles.

Comment espérez-vous devenir Son ami si vous ignorez ce qu’Il vous dit. Vous ne pouvez prétendre aimer Dieu si vous ne Le connaissez pas, et cela n’est possible qu’à travers sa Parole.

Ecoutez : “Le Seigneur se révélait à Samuel par Sa parole” (1 S 3. 21).

Dieu notre Père utilise toujours la même méthode ! Bien que vous ne puissiez passer toute votre journée à étudier la Bible, vous pouvez méditer sa parole à tout moment de la journée, vous souvenant de versets que vous avez mémorisés ou que vous venez de lire.

La méditation n’est pas un procédé très compliqué ni un rituel mystique, c’est une simple concentration de l’esprit : tout le monde peut apprendre à le faire !

Lorsque vous ne cessez de penser à un problème qui vous préoccupe, cela s’appelle se faire du souci.

Lorsque vous ne cessez de penser à la Parole de Dieu, cela s’appelle méditer.

Si vous êtes capable de vous faire du souci, vous êtes aussi capable de méditer ! La seule différence c’est que vous pensez à la solution plutôt qu’au problème !

Plus vous méditerez la Parole de Dieu, moins vous vous ferez de souci. David a dit : “Combien j’aime Ta loi !

Elle est tout le jour l’objet de ma méditation” (Ps 119. 97).

A mesure que vous passez davantage de temps à méditer la Parole de Dieu, vous en découvrez mieux les secrets.

“L’amitié de Dieu est pour ceux qui Le révèrent. Avec eux seulement partage-t-Il les secrets de Ses promesses” (Ps 25. 14 ).

Si vous voulez devenir l’ami du Père, restez toujours en conversation avec Lui et méditez sans cesse sa parole !

“Je vous ai appelés amis…” Jn 15. 15

Dans son livre “Dans la présence de Dieu, Frère Lawrence suggère de prier de courtes prières en forme de conversation avec Dieu au cours de la journée, plutôt que de longues prières structurées.

Afin de se sentir constamment motivé et d’empêcher l’esprit de vagabonder, il écrit :

“Je ne vous conseille pas d’utiliser trop de mots dans vos prières, car les longs discours fatiguent très vite notre esprit.”

A notre époque où il devient bien difficile de garder notre esprit concentré, ce conseil, vieux de plus de quatre cent cinquante ans, et résumé en 2 mots :

“Soyez simples !”, est le meilleur conseil que vous puissiez recevoir ! La Bible dit “Priez en tout temps” (1 Th 5. 17). Comment est-ce possible ?

En priant des prières courtes, le temps d’une respiration, comme beaucoup l’ont fait au cours des siècles passés.

Prenez une phrase simple, qui peut être dite le temps d’une respiration : “Tu es toujours avec moi.” “Je me confie en Toi.” “Je veux Te connaître davantage.” “Aide-moi à m’appuyer davantage sur Toi.”

Ou encore choisissez des phrases de la Bible :

“Car pour moi, vivre, c’est Christ.” “Tu ne m’abandonneras jamais.” “Tu pourvoiras à tous mes besoins.” Répétez-les jusqu’à ce qu’elles soient ancrées dans votre mémoire !

Jouir de la présence du Père est une habitude que vous pouvez développer.

De même que les musiciens s’entraînent chaque jour en jouant des gammes, vous aussi devez vous habituer à penser à la présence de Dieu à n’importe quel moment de la journée.

Si vous dites : “Je ne ressens pas la présence de Dieu.” vous n’avez fait que rechercher une émotion.

Votre but n’est pas de ressentir une simple émotion, mais d’être certain à tout moment que le Père est toujours près de vous, vingt-quatre heures sur vingt-quatre !

“Je vous ai appelés amis…” Jn 15. 15

Le mot amitié implique bien davantage qu’une simple rencontre occasionnelle avec quelqu’un. L’amitié indique une relation profonde, pleine de confiance.

A la cour d’un roi, les serviteurs doivent garder leurs distances, mais les amis intimes jouissent d’un accès direct auprès du monarque qui partage souvent avec eux des informations confidentielles.

“Mais comment puis-je devenir l’ami de Dieu ?” demanderez-vous.

En étant sans cesse en contact avec Lui !

Le Père désire davantage plus qu’un droit de visite le dimanche ou un rendez-vous de quelques minutes dans votre agenda quotidien chargé.

Il veut participer à toutes vos activités, vos conversations, vos loisirs ; partager vos idées, vos problèmes, vos doutes. Vous pouvez entretenir une conversation constante avec Lui, discuter avec Lui de tout ce que vous êtes en train ou sur le point de faire.

Dans son livre “Dans la présence de Dieu”, Frère Lawrence, humble cuisinier d’un monastère français, a écrit : “Le secret pour devenir un ami de Dieu n’est pas de changer quoi que ce soit de vos activités journalières, mais de changer l’attitude qui vous anime en les faisant.

Apprenez à tout faire pour la gloire du Père : manger, vous laver, vous reposer ou vider les poubelles.”

Certains chrétiens pensent qu’ils doivent s’isoler afin d’entrer dans l’intimité du Père, parce qu’ils n’ont jamais appris à jouir de Sa présence à travers toutes leurs activités.

Vous ne serez jamais plus près du Père que vous ne l’êtes en ce moment !

Au jardin d’Eden les humains créés par Dieu jouissaient simplement d’une amitié profonde avec Lui. Ils n’avaient pas besoin de rituels religieux pour s’approcher de Lui.

Ignorant encore la peur et le remords, Adam et Eve étaient heureux dans la présence de Dieu et Dieu était heureux avec eux.

“Est il possible de jouir à nouveau d’une telle relation ?” Tout à fait, car “Nous sommes redevenus amis avec Dieu notre Père grâce à la mort de Son fils” (Rm 5. 10).