Le mariage est affaire de discipline !

“Maris, aimez votre femme comme le Christ a aimé l’Église. Il a donné sa vie pour elle…” Ep 5. 25

Mike Mason a déclaré que l’amour conjugal avait ceci en commun avec la mort : “comme elle, il réclame tout de nous !”

Sérieusement, il est facile de tomber amoureux des dizaines de fois. Mais l’amour conjugal exige un sacrifice total de l’un pour l’autre; c’est un appel à “mourir”, au sens figuré, comme Christ a sacrifié Son corps pour l’Eglise.

C’est un appel à demeurer fidèle, quelles que soient les circonstances, à donner à sa femme la première place, à la considérer comme importante.

Winston Churchill fut, dit-on, invité un jour à un banquet officiel où l’on demanda aux notables présents de répondre à la question suivante : “si vous n’étiez pas qui vous êtes, qui aimeriez-vous être ?”

Naturellement tout le monde était curieux de découvrir ce qu’il allait déclarer. Se levant de son siège, il se tourna vers sa chère Clemmie et la regarda longuement avant de laisser tomber :

“Si je ne pouvais pas être qui je suis, j’aimerais être – il fit une pause pour prendre la main de sa femme – le second mari de Lady Churchill !”

La respecter, communiquer avec elle de manière réelle (en fait apprendre à l’écouter plus souvent !), lui être fidèle, savoir sacrifier son temps pour poursuivre ce qui l’intéresse, apprendre à la surprendre d’attentions, faire preuve de patience et de sensibilité, ces marques d’amour ne viennent pas naturellement à nous autres hommes.

Elles sont le résultat d’une discipline qui débute le jour où vous faites la promesse de l’aimer toujours et qui ne s’achève que le jour où la mort vous sépare.

N’oubliez pas que la relation conjugale est d’une importance parmi toutes les relations que peuvent tisser les êtres humains.

La seule relation plus importante est celle qui nous lie au Père. Maris, posez-vous la simple question: aimez-vous comme Christ a aimé l’Eglise ?

Jésus revient

Laisser un commentaire