“Comme les mains de Moïse se faisaient lourdes…” Ex 17. 12

A certaines époques de notre vie, il arrive que nous nous sentions fatigués de nous battre. Les batailles que nous avons menées nous ont vidés de toute énergie physique, mentale et spirituelle.

Admettre que nous nous trouvons dans une telle situation n’a rien de honteux.La marche terrestre du croyant passe par des expériences parfois épuisantes.

Moïse était un grand homme de foi aux yeux de Dieu, mais n’était pas sans défauts ni faiblesses. Un incident touchant de la vie de ce grand prophète nous est relaté au chapitre 17 de l’Exode.

Les Amalécites s’étaient rassemblés à Rephidim pour combattre les Israélites. Moïse avait envoyé contre eux ses troupes d’élite et s’était placé, le bâton de Dieu à la main, sur le sommet d’une colline pour diriger les opérations.

Tant que Moïse gardait les mains levées, les Israélites avaient le dessus, mais dès qu’il les laissait tomber, les Amalécites reprenaient le dessus.

Nous lisons : “Comme les mains de Moïse se faisaient lourdes, Aaron et Hour prirent une pierre qu’ils placèrent sous lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hour soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre ; ainsi ses mains restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil et Josué put vaincre les Amalécites…” (Ex 17. 12-13).

Voilà une belle illustration de travail d’équipe que Dieu aime bénir. Reconnaître nos faiblesses et notre incapacité à gérer certains problèmes peut s’avérer humiliant, surtout lorsque nos proches nous imaginent infatigables et courageux.

Mais pourquoi devrions-nous prétendre être plus courageux que Moïse ? Ou que Jésus Lui-même qui, au jardin de Gethsémané, alors qu’il faisait face à la plus grande épreuve de Sa vie, demanda à Ses disciples de Le soutenir dans la prière ?

N’ayons donc pas peur de rechercher le soutien de fidèles frères ou soeurs dans la foi, quand nous en avons besoin.

Le Père les a placés à nos côtés, comme Il le fit avec Aaron et Hour, afin d’affermir nos mains fatiguées, de nous aider à porter notre fardeau et de nous accompagner sur le chemin de la victoire.

2 réponses
  1. Kangni follykoe
    Kangni follykoe dit :

    Seigneur montre moi si telle est ta volonté d’autres frères et sœurs capables à m’accompagner en ce temps où je traverse la vallée de bacca . Oui Seigneur manifeste toi en ce temps si sombre dans la vie de ma mère

    Répondre
    • Frère Thomas
      Frère Thomas dit :

      Mon frère Kangni,
      Le Seigneur est fidèle. Il a dit dans Ésaïe 43:2 “Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; Et les fleuves, ils ne te submergeront point; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t’embrasera pas.”

      Alors que ton cœur soit apaisé. Je prie que le Seigneur te fortifie pendant ce moment d’épreuve que tu traverses. Si tu as besoin de quelqu’un à qui parler, je serai là. Tél. +228 9030 2627 (WhatsApp et Appel)

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *