“Celui qui est patient est grand par l’intelligence…” Pr 14. 29

Pour beaucoup d’entre nous, de tous les “fruits” de l’Esprit, la patience est sans doute l’un des plus difficiles à exprimer.

Pour vous améliorer dans ce domaine, voici quelques conseils :

1- Ignorez les petits désagréments de la vie. Ayez confiance en Dieu notre Père sachant qu’Il saura bien mieux les gérer que vous.

Paul écrit :

“Ne soyez inquiets de rien, mais demandez toujours à Dieu ce qu’il vous faut. Et quand vous priez, faites vos demandes avec un cœur reconnaissant” (Ph 4. 6).

2- Soyez persuadé que Jésus est toujours sur le trône et que rien ne peut vous arriver sans qu’Il le sache.

“Déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis, car Il prend soin de vous” (1 P 5. 7).

3- Faites preuve de persévérance. Songez aux persécutions que des milliers de croyants souffrent chaque jour.

Tenez bon dans l’adversité jusqu’au point de rupture. Ensuite, engagez-vous à persévérer encore plus longtemps !

“Les faiblesses, les insultes, les difficultés, les souffrances et les soucis que je connais pour le Christ, je les accepte avec joie…” (2 Co 12. 10).

4- Abandonnez-Lui le contrôle de votre vie.

Notre société déteste les gens humbles et glorifie ceux qui dirigent leur vie de main de maître. Mais c’est le contraire dans le Royaume du Père.

5- Evitez de vous réfugier dans le familier et le confortable dès qu’apparaissent les difficultés.

Les croyants patients continuent à servir le Seigneur là où Il les a placés, même s’ils ne voient pas où le chemin les mène.

6- Apprenez peu à peu à apporter la paix autour de vous. Cela prend du temps, ce qui produit la patience! 

7- Imprégnez-vous de Sa parole.

Mémorisez les promesses divines. Faites-Lui confiance pour leur accomplissement.

8- Attendez qu’Il agisse sans essayer d’influencer Son agenda.

La grande erreur de Sara fut de suggérer à Abraham une alternative à la promesse divine (Gn 16. 1-4).

En conclusion, plus vous Lui ferez confiance, plus votre niveau de patience augmentera !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *