“Comme elle l’importunait… son âme fut profondément contrariée.” Jg 16. 16

Lorsque vous êtes profondément contrarié, vous devenez vulnérable.

Avant de le trahir, Delila importuna tellement Samson qu’il en fut “profondément contrarié.”

Lorsque vous êtes contrarié à ce point vous risquez de prendre de mauvaises décisions dont les conséquences pourraient vous coûter cher.

Même si vous allez tous les dimanches à l’église et que vous lisez votre Bible chaque jour, cela ne vous sera d’aucune utilité si vous passez votre vie dans un état de contrariété permanente !

Aider quelqu’un qui vit ainsi est pratiquement impossible, car son esprit est prisonnier d’une attitude totalement négative.

Samson aurait pu se comporter différemment : suivre l’exemple de Joseph qui s’était enfui loin de la femme de Potiphar et qui était sorti vainqueur de l’épreuve. Mais Samson resta aux côtés de Delila, ce qui le perdit !

Vous aussi devez apprendre à fuir loin de certaines choses qui ne sont pas toujours des péchés en elles-mêmes.

Fuyez par exemple tout ce qui risque d’obscurcir votre vision ou d’entraver votre destinée.

En prenant de l’âge, parce que le temps vous échappe si vite, soyez de plus en plus conscient des dangers qui vous guettent.

“Que faire pour éviter d’être ainsi contrarié ?” demanderez-vous.

Tout d’abord, examinez les relations que vous entretenez : dans quel sens vos amis vous influencent-ils ? Ensuite, louez et adorez Dieu !

L’adoration remet votre esprit en équilibre ! En concentrant votre esprit sur la personne de Jésus-Christ, Dieu le Père inonde de paix votre esprit et rétablit votre assurance.

Alors seulement pourrez-vous, à nouveau, vous sentir touché par la Parole de Dieu qui peut tout guérir en vous !

Aujourd’hui, si vous en avez assez d’être contrarié à tout bout de champ, élevez votre cœur vers Lui et priez. :

“Père, Je Te loue et je T’adore. J’en ai assez de vivre comme j’ai vécu jusqu’à présent. Crée en moi un cœur pur, et renouvelle mon esprit.”

Essayez donc de prier cette prière et appréciez-en les résultats !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *