Articles

“Tout est possible pour celui qui croit…” Mc 9. 23.

Le deuxième secret, c’est que Jabets était doué d’une foi illimitée. Il n’aurait pas osé prier sa fameuse prière s’il n’avait pas eu une confiance absolue en Dieu le Père.

Jabets ne possédait pas ces talents susceptibles de le différencier des autres. C’était un homme ordinaire, tout comme chacun des disciples que Jésus avait choisis, un homme ordinaire doué d’une foi extraordinaire !

William Carey, fondateur des missions modernes, ne possédait, semble-t-il, aucun des dons qui fascinent les hommes et ne brillait pas non plus par son intelligence. Mais son courage et sa foi n’avaient pas de pair.

C’est lui qui a écrit : “Tentez de grandes choses pour Dieu et attendez-vous à voir de grandes choses réalisées par Dieu !” L’important ce n’est pas le peu que vous avez, mais ce que Dieu peut accomplir à travers vous.

Jabets croyait que Dieu pouvait et allait lui accorder ce qu’il demandait “Et Dieu accorda ce qu’il avait demandé” (v. 10).

Peut-être Jabets souffrait-il aussi d’un handicap, du fait que sa mère l’avait appelé de ce nom qui signifie “souffrance”.

Imaginez-vous porter un tel nom?

Mais Jabets était plus fort que sa condition physique ou mentale. Si vous souffrez d’un handicap, quel qu’il soit, vous n’en êtes pas prisonnier. Le Père peu vous libérer et vous aider à rebondir dans la vie.

Si vous avez la foi de cet homme, rien ne vous sera impossible, à condition de vous adresser à Dieu.

Un handicap physique, comme la surdité ou une malformation congénitale, ou émotionnelle, comme une enfance difficile, un mariage raté, des années perdues à poursuivre le mauvais métier ; notre Père veut vous aider à tout surmonter.

Helen Keller, née en 1880 en Alabama, fut victime, à l’âge de 18 mois, d’une maladie infantile qui la rendit sourde et aveugle. Elle devint pourtant la première personne sourde-aveugle-muette à obtenir un diplôme universitaire et fut célèbre ensuite pour ses écrits, essais politiques et romans.

Tout est possible à celui qui croit !

“Jabets était plus considéré que ses frères…” 1 Ch 4. 8

Dieu le Père n’a jamais voulu que vous viviez une vie médiocre. Vous êtes différent de tous les autres individus de la terre, car Il vous a créé avec des talents uniques.

Mais vous pouvez choisir, soit de vous assimiler à la foule des autres soit de vous en démarquer pour assumer la vie qu’Il a prévue pour vous.

Les neuf premiers chapitres du premier livre des Chroniques consistent en généalogies comprenant plus de six cents noms. Et, comme le note Rick Warren, au milieu de tous ces noms, Dieu braque le projecteur sur un dénommé Jabets.

Seuls deux versets dans l’ensemble de la Bible ont rendu cet homme célèbre. Pour quelle raison Dieu a-t-Il décidé que plus de quarante siècles plus tard son nom serait toujours mentionné et que des livres seraient écrits sur sa vie ?

En quoi s’est-il démarqué de la foule? Dès le départ nous apprenons qu’il était plus considéré que ses frères.

Pourtant sa mère l’avait appelé Jabets, un mot hébreu qui signifie “souffrance”, ce qui n’était pas très encourageant et augurait mal de son avenir.

Mais Jabets n’accepta pas de vivre sous le joug de ce nom. Que fit-il pour se démarquer de ses frères ?

Il “invoqua le Dieu d’Israël, en disant : Si tu me bénis en agrandissant mon territoire, si Ta main est avec moi, si Tu me préserves du malheur et de toute peine… Et Dieu accorda ce qu’il avait demandé” (v. 10).

Si vous voulez vivre une vie richement bénie, osez vous adresser au Père et demandez-Lui de vous accorder un rêve, un rôle à jouer que nul autre ne peut jouer.

Osez voir grand et osez vous tourner vers le Père. Personne d’autre ne le fera à votre place.

La mère de Jabets n’aurait rien pu faire pour lui. Vos parents ou vos amis ne le feront pas non plus pour vous.

Examinons au cours des prochaines publications quels secrets la vie de Jabets peut nous dévoiler pour que notre vie se démarque de la foule des gens qui se contentent… d’exister !