Jn 20:19,21,26,27 : Paix à vous

« Jésus vint et se tint au milieu d’eux. Il leur dit: Paix à vous! »

« Jésus leur dit encore: Paix à vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. »

« Jésus… se tint au milieu d’eux et dit: Paix à vous! Puis il dit à Thomas: Avance ton doigt ici et regarde mes mains; avance aussi ta main, mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais croyant. Jn 20:19,21,26,27  »

Ce matin-là, le premier jour de la semaine, Jésus ressuscité sort du tombeau, parle à Marie, à Pierre et à quelques autres, puis se trouve, le soir, au milieu de ses disciples. Il constate qu’ils sont désemparés, dans la crainte des hommes et l’angoisse de l’avenir. Son premier souci, c’est donc de les rassurer par cette salutation: Paix à vous et de leur montrer ses mains et son côté.

Par cette parole et ce geste, il leur fait comprendre que l’œuvre de la rédemption est accomplie, et qu’ils peuvent bénéficier de la paix faite par le sang de sa croix (Col 1:20). Tous leurs péchés sont expiés et les disciples se trouvent dans la faveur de Dieu.

Quelle grande joie pour les disciples! Joie de revoir leur Maître bien-aimé, joie de connaître un Christ ressuscité, vivant éternellement, joie de comprendre les conséquences de son œuvre. Cette joie est aussi maintenant la nôtre.

Le Seigneur leur répète: Paix à vous avant de leur confier une mission semblable à celle dont son Père l’avait investi. C’est un grand honneur, mais un honneur redoutable, car il les avait prévenus des souffrances qui les attendraient dans l’accomplissement de cette mission.

Le premier Paix à vous était en relation avec la vie nouvelle, le deuxième avec le service: ne vous faites pas de souci pour savoir comment vous y ferez face. N’est-ce pas aussi une parole pour le service que le Seigneur confie à chacun?

Une semaine après, Jésus se retrouve au milieu des disciples, essentiellement semble-t-il pour rencontrer Thomas et fortifier sa foi défaillante. C’est seulement après les avoir salués une troisième fois par Paix à vous qu’il invite Thomas à s’assurer de la réalité de ses blessures. Par cette invitation pleine d’amour, Jésus cherche à fortifier la foi de son disciple. Quel réconfort pour nous qui, si souvent, manquons de confiance en Dieu!

BONNE MEDITATION

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *